Bryce Canyon en hiver – In The Amphitheater

Etre au*dessus de l’amphithéâtre, c’est magique, être dans l’amphithéâtre, c’est…

Il n’y a pas de mots.

Il est un peu tard. La nuit s’approche à grands pas.

Nous plongeons dans ce berceau minéral avec Julia, tandis que Linda nous attend.

C’est un peu au pas de course, mais c’est grandiose.

Même si aucune photo ne peut rendre ça, cliquez sur la photo ci-dessous, approchez-vous de l’écran jusqu’à ne plus voir que lui et rêvez.

P1090800.JPG

Bryce Canyon en hiver – Above The Amphitheater

Et nous voilà à l’endroit le plus célèbre de Bryce Canyon : l’amphithéâtre.

Toujours aussi magique bien que ce ne soit pas la lumière la plus merveilleuse qui soit, moins belle que celle que nous avions eue à l’automne au couchant, et au petit matin..

Un des plus beaux endroits qui nous ait été donné de visiter aux Etats-Unis.

Allez ! Venez en visite en cliquant sur l’image ci-dessous.

P1090766.JPG

Bryce Canyon en hiver – Paria View

Un autre point de vue remarquable avec un nom, non moins remarquable.

Ce qui est notable dans cette région du monde, c’est que le mot « paria » ou « pariah » était assez utilisé et nombre d’endroits le portent encore.

Voici ce que dit le dictionnaire en anglais à propos des parias; intéressant même pour les non anglophones de voir la liste de synonymes, très compréhensible malgré tout.

pariah noun [ C ]

UK  /pəˈraɪ.ə/ US  /pəˈraɪ.ə/

P1090680

Bryce Canyon en hiver – Farview Point

Suite de l’équipée d’hiver dans le sud de l’Utah.

Nous avons dormi à Hurricane, une ville à mi chemin entre Saint Georges et le parc que nous nous projetions de visiter.

Toutefois, des encombrements sur la route d’accès, des travaux et pour finir, la plus grande partie du parc de Zion National Park fermée aux visiteurs.

Nous décidons donc de nous rendre à Bryce Canyon National Park où nous étions venus à l’automne. Julia en avait vu les photos et en était tombé sous le charme.

Quelques heures de route plus tard, nous voilà enfin dans le parc.

En hiver.

La neige n’est pas abondante mais elle est bel et bien tombée.

Nous avons un peu de temps et nous visitons l’endroit un peu plus profondément qu’au mois de novembre.

Un bel endroit dont voici quelques vues en cliquant sur l’image ci-dessous.

P1090601

Valley of Fire – The Wave – La vague

Un des endroits les plus célèbres de Valley of Fire.

J’en ai vu quantité d’images sur Internet.

Mais nous y sommes. Toutefois, il se fait tard et il faut se presser avant l’arrivée de la nuit.

Linda préfère nous attendre et Julia et moi galopons pour arriver sur place avex encore un peu de la belle lumière de fin de jour.

Nous ne sommes pas déçus.

L’endroit est magique, et même si les visiteurs sont encore là, ce n’est pas la foule.

Les ombres se font longues, la lumière orangée.

Et la Vague est là.

Magnifique. Encore plus belle en vrai qu’en photo.

Jugez plutôt en cliquant sur la photo ci-dessous.

P1090526.JPG

Valley of Fire – Un petit parc ? C’est vite dit…

C’est effectivement un petit parc, mais petit en comparaison des autres.

Néanmoins, il y a beaucoup à voir et comme à notre habitude, nous avons flâné dans les coins que nous affectionnions.

De plus les jours courts d’hiver font que les visites s’arrêtent très tôt en journée.

Du coup nous n’avons pas tout vu, loin s’en faut.

Ci-dessous quelques liens, un peu redondants je l’accorde, mais qui pourront donner une plus large idée de ce que recèle le Parc.

VALLEY OF FIRE (visite-usa.fr)

Valley of Fire State Park, Nevada (Sunset Boulevard)

Valley of Fire State Park (roadtrippin.fr)

Valley of Fire (Office du tourisme USA)